Press "Enter" to skip to content

Réduire les risques de développer un cancer

Le mot « risque » signifie « chance » ou « possibilité » Un risque élevé de développer un cancer ne signifie pas que vous développerez nécessairement un cancer. Il existe plusieurs actions positives que vous pouvez prendre pour aider à réduire votre risque cancer.

Elles sont :

  • mesures de prévention pouvant aider à réduire votre chance de développer un cancer plus tard
  • mesures de surveillance qui surveillent et examinent votre corps pour dépister des changements dans votre état de santé normal et découvrir les signes de cancer et d’autres maladies aussi tôt que possible lorsqu’il est plus probable de les traiter avec succès.

La question importante est de décider quelles mesures sont les meilleures pour réduire vos risques de cancer.

Pendant plusieurs années, les spécialistes du cancer ont recommandé des mesures de prévention et de surveillance

Basées sur les antécédents familiaux de cancer. Dans plusieurs cas, ils sont maintenant capables d’utiliser les informations de l’évaluation du risque génétique pour déterminer le niveau de risque puis vous aider à prendre une décision.

Les mesures de prévention contre le cancer

Si vous découvrez que vous avez un risque élevé de développer un cancer, il existe un bon nombre de mesures pouvant être prises pour aider à prévenir le cancer. Par exemple, vous pourriez choisir de subir une chirurgie1 ou vous pourriez prendre des médicaments qui pourraient réduire votre risque. Vous pourriez aussi choisir d’effectuer des changements dans votre mode de vie comme modifier votre régime alimentaire, cesser de fumer et augmenter votre activité physique. Des recherches sur la réduction du risque de cancer fournissent régulièrement des nouveaux développements et plus d’informations sur les façons de réduire notre risque de développer un cancer.

Mesures de surveillance contre le cancer

Les mesures de surveillance aident à découvrir les signes de cancer aussi tôt que possible. Ces mesures pourraient inclure une combinaison d’examens faits par un médecin, des auto-examens (p. ex. auto-examen des seins, des testicules et de la peau) et(ou) des tests cliniques comme un examen des seins, une mammographie ou une échographie.

Cancers héréditaires connus

Certains cancers se produisent plus souvent dans des familles que dans d’autres. Des études ont démontré que les cancers du sein et des ovaires surgissent souvent dans plusieurs générations d’une famille. Une mutation génétique héréditaire qui augmente le risque d’une femme de développer un cancer du sein augmente aussi généralement son risque de développer un cancer des ovaires. C’est pourquoi les deux risques sont souvent estimés ensemble.

Le cancer du côlon est un autre type de cancer se produisant chez les membres d’une même famille. Des mutations génétiques associées au cancer du côlon peuvent aussi augmenter le risque de développer d’autres cancers comme le cancer de l’utérus, du rectum (extrémité inférieure du gros intestin qui le relie à l’anus), de l’estomac, de l’appareil urinaire et des ovaires.

D’autres cancers, ou syndromes de cancers caractérisés par des groupes de cancers distincts, pouvant se développer dans la même famille comprennent : forme familiale du carcinome médullaire de la thyroïde, rétinoblastome, syndrome de Li et Fraumeni, tumeur de Wilms et syndrome von Hippel-Lindau.

Les recherches se poursuivent afin de découvrir les gènes qui pourraient augmenter le risque que des gens développent d’autres types de cancers qui pourra réduire considérablement les risques de cancer.