Press "Enter" to skip to content

Le cancer et l’homme

Du temps, il n’y en a jamais assez. Cependant, une façon d’en avoir davantage, c’est d’être à l’écoute de son corps. Vous augmenterez ainsi vos chances de rester en santé et de vivre plus longtemps. Gardez la forme! Quand quelque chose ne va pas, plutôt que d’essayer de l’ignorer, consultez votre médecin. Habituellement, quand une maladie est diagnostiquée tôt, elle peut être guérie. De nombreux types de cancer chez la femme ne font pas exception à cette règle.

Certaines études révèlent que, fort heureusement, la plupart des cancers chez la femme se développent dans des organes facilement accessibles à l’examen médical et que, généralement, ces cancers réagissent bien s’ils sont dépistés et traités rapidement.

Le cancer et l’homme

Il existe des mesures qui diminuent considérablement les risques de cancer chez la femme

  • Décider avec son médecin de la fréquence des examens gynécologiques et des cytologies vaginales (test Pap) et cela fait, être fidèle à ses rendez-vous
  • Vérifier sans délai tout saignement anormal, toutes pertes, enflure, bosse ou tout malaise de quelque nature que ce soit, ou encore tout changement dans les fonctions corporelles normales, comme une diarrhée ou une constipation prolongées
  • Ne pas prendre de remèdes maison pour une indigestion qui se répète tous les jours. Ce symptôme, surtout s’il dure plus de deux semaines, est suffisamment important pour consulter un médecin
  • Avoir des relations sexuelles protégées

Vous vous saurez en parfaite condition physique lorsque votre médecin aura fait un constat de bonne santé. Dans bien des cas, votre médecin pourra dépister un cancer en puissance bien avant la manifestation des premiers symptômes. Vos chances de guérison sont bien meilleures si le cancer est traité rapidement.

Le traitement du cancer chez la femme

On a aujourd’hui le choix des traitements du cancer : la chirurgie, la chimiothérapie (médicaments anticancéreux), la radiothérapie (destruction des cellules cancéreuses par bombardement de rayons X dont l’action endommage peu les tissus sains avoisinants) ou une combinaison de ces traitements.

On peut recevoir des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie sans être hospitalisé. Il est impossible de dire d’avance ce que votre médecin vous conseillera, il ou elle vous impliquera dans les décisions qui vous donneront les meilleures chances de rétablissement possibles.