Press "Enter" to skip to content

Cancer de la prostate : métastases osseuses

Les cancers peuvent se propager ou métastasier à d’autres zones du corps. Le cancer de la prostate tend à se propager aux ganglions lymphatiques et aux os, en particulier la colonne vertébrale, le pelvis, les côtes et les os des bras et de la cuisse. Les métastases rendent les os fragiles aux fractures et à d’autres complications. Le principal symptôme de métastases osseuses est une douleur aux os qui peut grandement détériorer la qualité de vie.

Techniques d’imagerie

Les métastases osseuses du cancer de la prostate peuvent être détectées à l’aide de diverses techniques. La scintigraphie osseuse est une méthode standard : très sensible, elle permet souvent de détecter les métastases osseuses avant qu’elles provoquent des symptômes ou apparaissent sur des examens radiographiques ordinaires. Dans certains cas, des tests additionnels dont l’imagerie avec ProstaScint, la tomodensitométrie, l’IRM ou une biopsie osseuse peuvent être utilisés pour établir un diagnostic de métastases osseuses.

Thérapie ciblant les os

Si le cancer s’est propagé aux os, plusieurs stratégies de traitement peuvent être utilisées pour réduire la douleur et possiblement retarder la progression des métastases osseuses. Ces traitements sont, entre autres, la radiothérapie, les médicaments radioactifs et les biphosphonates.

Dans le cas de métastases osseuses, la radiothérapie externe n’a pas fait ses preuves pour prolonger la vie, mais permet de réduire la douleur chez la majorité des hommes. Deux approches peuvent être utilisées, selon le niveau de propagation des métastases. Un « champ local » d’irradiation cible uniquement quelques petites zones des os. Un « champ élargi » d’irradiation envoie des radiations à travers le corps. Habituellement, l’intensité utilisée pour traiter les métastases osseuses est beaucoup plus faible que celle du traitement localisé pour guérir un cancer de la prostate au stade précoce.

Les médicaments radioactifs sont administrés par injection intraveineuse. Ils sont captés par les cellules cancéreuses à croissance rapide situées dans les métastases osseuses; la radiation cible donc efficacement les cellules métastatiques. Ces agents soulagent la douleur chez la majorité des hommes. Puisque les médicaments radioactifs sont transmis par le squelette, ils s’avèrent très utiles chez les hommes atteints de métastases multiples et douloureuses.

Les biphosphonates appartiennent à une classe de médicaments qui préviennent la réduction ou résorption osseuse. Ils réduisent le risque de complications osseuses, notamment la douleur et les fractures, chez les hommes atteints de cancer de la prostate métastatique. Certaines études suggèrent qu’ils peuvent en fait ralentir la croissance des métastases osseuses.

Douleur osseuse

Les métastases osseuses sont souvent accompagnées d’importantes douleurs qui détériorent la qualité de vie. Les anti-douleurs occupent une place importante dans les soins apportés à la plupart des hommes atteints de cancer de la prostate métastatique.

Trois éléments sont efficaces pour contrôles la douleur :

  • Utilisation d’opioïdes à effet prolongé pour prévenir les épisodes douloureux
  • Utilisation de médicaments à action rapide pour les douleurs aiguës (comme l’acétaminophène avec codéine)
  • Traitement régulier de la constipation (un effet secondaire des anti-douleurs) avec des laxatifs et des médicaments destinés à ramollir les selles

Cette approche peut améliorer drastiquement la qualité de vie d’un patient qui souffre de douleurs intenses.