Press "Enter" to skip to content

Les médicaments qui contrôlent la douleur du cancer

Les analgésiques soulagent la douleur en agissant sur le système nerveux du corps ou sur les tissus mêmes qui la provoquent. Certains analgésiques ne peuvent s’obtenir qu’avec une ordonnance médicale alors que d’autres peuvent être achetés simplement au comptoir pharmaceutique.

Le meilleur moyen de traiter la douleur due à un cancer, c’est la prévention. Votre médecin peut vous demander de prendre vos médicaments régulièrement, même quand vous ne ressentez aucune douleur. De cette façon, vous pouvez prendre de plus petites doses au lieu de prendre une dose plus forte au moment où la douleur réapparaît.

Les médicaments qui contrôlent la douleur du cancer

Cela peut arriver durant la période où le médecin essaie de déterminer la posologie exacte et à quelle fréquence vous devrez prendre les médicaments. N’oubliez pas que la durée de l’effet des médicaments varie beaucoup et qu’il est normal de faire certains ajustements. Parlez-en à votre médecin ou à votre infirmière.

Le même médicament peut être prescrit de manière différente selon les besoins du patient. La plupart des médicaments se prennent par voie orale, sous forme de comprimés, capsules ou liquides. Prenez toujours les comprimés ou capsules avec un verre d’eau ou autre liquide, pour qu’ils se dissolvent et agissent rapidement. Votre médecin peut vous administrer le médicament autrement, soit sous forme de piqûre, du suppositoire, de timbre transdermique (« patch », appliqué sur la peau) ou sous forme intraveineuse.

Il est important de suivre les indications et la posologie prescrites par votre médecin. Celui-ci sera en mesure de suggérer des modifications éventuelles pour contrôler votre douleur seulement s’il sait quels médicaments vous prenez, combien et quand. N’arrêtez jamais de prendre vos médicaments contre la douleur du jour au lendemain. Si vous souhaitez cesser de les prendre ou diminuer la dose, parlez-en d’abord à votre médecin.

Il est important de toujours consulter votre médecin ou infirmière avant de prendre un médicament qui ne vous a pas été prescrit. Certains médicaments et même l’alcool peuvent provoquer des réactions et vous causer des problèmes lorsque combinés avec vos analgésiques. N’oubliez pas de parler avec votre médecin de tous les médicaments que vous prenez ou que vous désirez prendre.