Press "Enter" to skip to content

Quels examens pour detecter le cancer du sein ?

    • Les principaux symptômes du cancer du sein : boule, modification de la couleur/texture/taille du sein, masse au niveau de l'aisselle.
    • Comment diagnostiquer un cancer du sein : examen médical, mammographie, échographie, biopsie pour confirmer le diagnostic.
    • Différents examens possibles : mammographie (radiographie), échographie mammaire (ultra-sons), biopsie (analyse au microscope), cytoponction (moins performante).

Il est important d’etre vigilante pour détecter les signes avant-coureur d’un cancer du sein. On vous explique dans cet article comment procéder.

Les principaux symptômes du cancer du sein

Il peut s’agir de la découverte d’une « boule », soit par l’auto-palpation, soit lors d’une visite chez le gynécologue, soit lors d’une mammographie.

Quels examens pour detecter le cancer du sein ?

Il peut y avoir aussi d’autres signes comme une modification de la couleur du sein, de sa température, de sa forme, de sa taille, de sa texture, de la tenue du mamelon, de la peau, mais aussi la découverte d’une masse au niveau de l’aisselle.

Du fait de la généralisation du dépistage du cancer du sein, les personnes sont de mieux en mieux soignées, de façon de plus en plus précoce, ce qui est un facteur encourageant.

Parfois, il n’y a pas forcément de signe clinique particulier et c’est en cela qu’un suivi médical régulier est nécessaire et recommandé.

Comment diagnostiquer un cancer du sein ?

Le médecin va évaluer l’histoire médicale de la patiente ainsi que de sa famille. Il va examiner le sein, l’aisselle, le cou mais faire aussi un examen complet. Ensuite, il demande des examens comme une mammographie (radiographie du sein), et/ou une échographie, ou/et une biopsie (pour confirmer son diagnostic, en cas de doute).

La biopsie est un prélèvement local d’un petit morceau de tissu du sein. C’est un acte qui peut être un peu douloureux mais qui ne nécessite pas d’hospitalisation. Ce prélèvement est analysé au microscope et permet de porter ou non le diagnostic de cancer. Aujourd’hui, ce diagnostic est accompagné de la recherche de certaines particularités de la tumeur qui serviront à orienter le traitement.

Ce bilan peut être complété par une recherche d’extension autour de la tumeur (recherche de ganglions envahis) et dans d’autres organes. On connaît alors le type de cancer et son stade de développement, ce qui oriente vers le traitement le plus adapté à la maladie de la patiente: chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie.

Le choix du traitement (seul ou associé à un autre) n’est pas un indicateur de gravité. A tout moment, il est possible de demander l’avis d’un deuxième spécialiste.

La mammographie ou mastographie

Examen de type radiographie du sein (plus ou moins douloureux selon la densité du sein).

L’échographie mammaire

Technique indolore d’examen du sein par ultra-sons.

La biopsie

Prélèvement d’un morceau de tissu dans te sein (par une petite incision chirurgicale) pour analyse au microscope.

La cytoponction

C’est une ponction avec une aiguille fine qui ne permet d’analyser que des cellules isolées. elle est moins performante que la biopsie.

FAQ

Qu'est-ce que le diagnostic du cancer du sein ?

Le diagnostic du cancer du sein est une procédure médicale qui permet de détecter la présence d'une tumeur maligne dans le sein d'une femme. Cela peut se faire grâce à différents examens tels que la mammographie, l'échographie ou encore la biopsie.

L'objectif de ce diagnostic est de déterminer le type et le stade de développement du cancer afin de mettre en place un traitement adapté. Il est important pour toute femme de pratiquer régulièrement des auto-examens des seins et de consulter un médecin en cas d'anomalies ou de symptômes suspects.

Existe-t-il un moyen de diagnostic spécifique pour le cancer du sein chez l'homme ?

Bien que le cancer du sein soit plus fréquent chez les femmes, il est également possible pour un homme de développer cette maladie. Contrairement aux examens de dépistage couramment utilisés chez les femmes, il n'y a pas de méthode de diagnostic spécifique pour détecter le cancer du sein chez l'homme.

Cependant, des examens cliniques et des images médicales peuvent aider à identifier tout changement suspect au niveau des seins et conduire à des tests plus approfondis. Il est donc important que les hommes surveillent leur santé et consultent un médecin en cas d'anomalie au niveau de leurs seins.

Comment diagnostique-t-on un cancer du sein inflammatoire ?

Pour diagnostiquer un cancer du sein inflammatoire, différentes étapes sont nécessaires. Tout d'abord, le médecin effectue un examen clinique afin de repérer d'éventuelles anomalies au niveau des seins. Ensuite, une mammographie et une échographie permettent de visualiser la tumeur et ses caractéristiques.

Le diagnostic final est confirmé grâce à une biopsie qui consiste à prélever des cellules pour les analyser en laboratoire. En fonction des résultats, d'autres examens complémentaires peuvent être réalisés pour déterminer l'étendue du cancer et élaborer un plan de traitement adapté.

La mammographie permet-elle de diagnostiquer le cancer du sein ?

La mammographie est un examen radiologique permettant de détecter des anomalies dans les tissus mammaires. Elle est souvent utilisée pour déceler d'éventuels signes de cancer du sein, mais ne peut pas fournir un diagnostic précis à elle seule.

En cas de suspicion, des examens supplémentaires comme une biopsie seront nécessaires pour confirmer la présence éventuelle d'une tumeur maligne. La mammographie reste donc un outil important de dépistage du cancer du sein, mais sa fiabilité doit être complétée par d'autres techniques médicales.

Que peut-on proposer comme diagnostic différentiel pour le cancer du sein ?

Le cancer du sein peut être confondu avec d'autres pathologies comme une mastose, un kyste ou une fibroadénome. C'est pourquoi il est important de réaliser des examens complémentaires (mammographie, échographie, biopsie) pour poser un diagnostic précis. Il est également crucial de différencier le cancer du sein des métastases d'un autre organe, tel que les poumons.

Des consultations régulières chez un spécialiste et un suivi médical sont nécessaires pour détecter toute anomalie et établir un diagnostic différentiel si nécessaire.

  • WANDIC Lot de 100 Rubans de Sensibilisation au Cancer du Sein prédécoupés pour Femme Rose
    Taille et emballage : le paquet contient 100 rubans roses prédécoupés, qui mesurent environ 7 cm de long.
  • Cancer du sein reeducation readaptation qualite de vie

FAQ

Quelles sont les modalités de dépistage du cancer du sein ?

Le dépistage du cancer du sein se fait généralement par une mammographie, un examen radiologique spécifique de la glande mammaire. Il est recommandé aux femmes âgées entre 50 et 74 ans de réaliser une mammographie tous les deux ans. En plus de la mammographie, l'auto-examen des seins permet également de détecter d'éventuelles anomalies et est à pratiquer régulièrement.

En cas de suspicion ou de facteurs de risque particuliers, un médecin peut prescrire des examens complémentaires tels qu'une échographie ou une IRM mammaire.

À partir de quel âge est-il recommandé de faire un dépistage du cancer du sein ?

Il est recommandé de commencer les dépistages du cancer du sein à partir de 50 ans, car c'est généralement à cet âge que le risque de développer cette maladie augmente. Cependant, certaines femmes présentant des antécédents familiaux ou génétiques peuvent être encouragées à commencer les dépistages plus tôt, vers l'âge de 40 ans.

Il est important d'en discuter avec son médecin pour déterminer la fréquence et la méthode de dépistage les plus adaptées à sa situation. Dans tous les cas, il est recommandé aux femmes de continuer le dépistage régulièrement jusqu'à un âge avancé pour détecter toute anomalie le plus tôt possible.

Quel est l'impact des antécédents familiaux sur le dépistage du cancer du sein ?

Les antécédents familiaux de cancer du sein peuvent augmenter le risque pour une femme de développer la maladie. Ainsi, ces antécédents joueront un rôle important dans les recommandations de dépistage, notamment en encourageant des examens réguliers et précoces. Une femme ayant des antécédents familiaux de cancer du sein devrait donc être plus vigilante et consulter son médecin pour établir un suivi adapté.

En prenant en compte ces informations, il est possible d'identifier plus rapidement la maladie et ainsi améliorer les chances de guérison.